DÉCLARATION DE FONDATION

La situation et la condition de la femme dans la société constituent un sujet constant de préoccupations des politiques, des décideurs, des promoteurs de développement, des acteurs de la société civile, tant du Nord que du Sud.

Car, le dénominateur commun de ces femmes, voire la discrimination de celles-ci dans les champs politique, économique, social et culturel est la prédominance de l’ordre masculin qui détermine leur statut, leur rôle et place dans les sociétés. Cela a pour corollaire la sous-estimation, voire la marginalisation de celles-ci dans les champs social, économique et politique.

Si dans les pays du Nord des progrès tangibles sont observables en termes d’amélioration de la condition de la femme dans ces domaines, c’est moins le cas des femmes du Sud. Au Sud, la condition féminine n’est guère reluisante. Elle est déterminée, d’une part par un système de valeurs, des contraintes socioculturelles et de multiples résistances; et, d’autre part, par le contexte du sous-développement.

Pourtant, qu’elles soient du Nord ou du Sud, les femmes sont toutes confrontées aux contraintes, enjeux et défis de la mondialisation.

Ce phénomène, en même temps qu’il génère des externalités négatives (détérioration des termes de l’échange, exclusion, inégalités, pauvreté, conflits, etc.) offre des opportunités d’amélioration du statut de la femme et de son intégration au processus global de développement humain harmonieux. Pour faire face aux problèmes et défis communs résultant d’un tel contexte, de nombreuses associations féminines se créent au Nord comme au Sud.

En dépit de la pluralité de ces associations, de la diversité de leur champ ou domaines d’intervention ainsi que des moyens mobilisés, l’impact des actions en faveur de la condition féminine reste faible.

C'est dans ce contexte que l'ASBL FINS-WINS a été fondée. Elle a pour but essentiel de positionner la femme comme citoyenne du monde, sujet de son histoire et actante des mutations sociaux-économiques et politico-culturelles.

L’équipe de l’ASBL FINS-WINS, composée de femmes et d’hommes de nationalités, de cultures différentes et de profils transdisciplinaires, encadre les réflexions et pilote des actions de terrains.

La stratégie globale de l’ASBL FINS-WINS est la Recherche-Action. Celle-ci se fonde sur une démarche scientifique combinant la théorie et la pratique. Sa finalité consiste, d’une part, à mettre en exergue le « plafond de verre »; et, d’autre part, à identifier les logiques d’actions et les stratégies lui permettant d’être actrice incontournable du développement.

La fondatrice
Martine-Cécile Ngo Nyemb-Wisman

Martine-Cécile
NGO NYEMB-WISMAN

Mariée et mère de deux enfants, Martine-Cecile Wisman née Ngo Nyemb est licenciée en sciences politiques (relations internationales) et détentrice d'un diplôme de 3ème cycle en études de développement à l'UCL en Belgique. Elle y mène actuelle une recherche doctorale sur la thématique « genre et développement » en Sciences Politiques et Sociales.

Fondatrice et Présidente de l’Asbl FINS-WINS en 2008, elle est lauréate du prix de l’action féminine de l’Union des Femmes Africaines (UFA) à Bruxelles en 2009.

Elle est à ce jour également manager de Marena Trading Consulting & Financing S.A